Actualités

Le Ministère des affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité : Poursuivre les axes stratégiques du plan national d’action sociale

La traditionnelle cérémonie de vœux de nouvel an a donné l’opportunité à Emilienne Raoul, ministre des affaires sociales, de l’action humanitaire et de la solidarité, de définir les axes prioritaires de son département en 2014, la deuxième année de mise en œuvre du Plan national d’action sociale 2013-2016. C’était au cours d’une cérémonie qui a eu lieu, vendredi 10 janvier 2014, à l’auditorium du Ministère des affaires étrangères et de la coopération, à Brazzaville.

Pour faire le bilan de l’action de son département ministériel en 2013 (première année du plan national d’action sociale 2013-2016), Mme Emilienne Raoul s’en est remise à ses directeurs (études et planification; affaires sociales; action humanitaire; solidarité), au directeur national du P.a.r.s.e.g.d (Projet d’appui à la réinsertion socio-économique des groupes défavorisés) et au chef de la C.a.s (Circonscription d’action sociale) de Moungali. Ceux-ci ont rappelé les grandes activités menées au cours de l’année écoulée, avant que la directrice de cabinet, Mme Marie-Céline Tchissambou-Bayonne, ne fasse un résumé de tout ce qui a été présenté. La ministre Emilienne Raoul a focalisé son allocution sur les axes stratégiques du plan national d’action sociale 2013-2016. La mise en œuvre de ce plan national nécessite l’adoption de plans sectoriels. «Je vous instruis, donc, de tenir, avant la fin du premier trimestre, l’atelier d’harmonisation des méthodes d’élaboration des plans sectoriels avec les Ministères concernés», a-t-elle indiqué à l’endroit de ses directeurs généraux et autres responsables. Parmi les différentes catégories sociales concernées, il y a «les enfants en situation de grande vulnérabilité» qui «restent une préoccupation permanente».

Pour + d'infos => Telecharger l'article ici

Le centre Songhaï de Louvakou marque ses premiers pas

Formation : Émilienne Raoul visite les Cefa de Pointe-Noire et de Dolisie