LISUNGI

Présentation :

Le Programme LISUNGI s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique Nationale d’Action Sociale (PNAS) et répond à des orientations stratégiques du PND 2012 – 2016, à savoir la promotion de l’inclusion sociale, l’équité et une réduction de la pauvreté. Il participera en effet à une politique sociale pro-pauvre qui aidera le pays à lutter contre les inégalités. Grâce au développement du Système de Filets Sociaux, le programme LISUNGI appuiera de plus la consolidation et l’harmonisation des programmes analogues existants en remplaçant l’assistance sociale sporadique et fragmentée par une approche plus systémique. Il vise à mettre en place les piliers essentiels d’un programme national de filets sociaux et un programme pilote de transferts monétaires pour améliorer l’accès aux services de santé et d’éducation des enfants des ménages les plus pauvres dans les départements participants.

Encore une année, peut-être moins, le gouvernement va procéder à la réception définitive de ses 13 centres de santé intégrés (CSI) en cours de réhabilitation /construction dans les Départements du Pool (Odziba et Mbouabé-Léfini), des Plateaux (Etsouali, Ngo et Nsah), de la Bouenza (Loudima), du Kouilou (Louvoulou, Mvouti et Loémé Nagama) et de Brazzaville (Madibou, Maman Mboualé et Moussosso Djoué). Des CSI construits dans le même temps que les sièges des circonscriptions d’action sociale (CAS) à Brazzaville, et bientôt à Dolisie, Owando et Oyo. Des CSI et des CAS qui de par leur architecture viennent d’ apporter une touche particulière au dispositif actuel des ministères bénéficiaires, à savoir les affaires sociales et la santé. Car prévoir une maison d’astreinte pour un médecin évoluant dans un centre de santé intégré surtout de l’intérieur du pays, cela n’était possible qu’à l’époque coloniale ou jusqu’à un passé « congolais » lointain où les fonctionnaires de l’Etat étaient logés. Les équipements destinés à ces structures sont disponibles. A travers donc ces CSI et CAS, le PARSEGD amorce là son intégration dans la mise en œuvre de la politique du gouvernement consistant à améliorer les conditions de travail des agents de l’Etat et vise à assurer aux populations un meilleur accès aux services de santé de base.

Missions :

1- Promouvoir le bien être des familles à travers :

  • Des transferts monétaires pour améliorer la qualité, la quantité et la variété de l’alimentation des familles; encourager l’inscription, la fréquentation et la réussite scolaire pour les enfants entre 6 et 14 ans; et encourager des visites régulières au centre de santé pour les enfants de 0 à 5 ans.
  • L’accès à l’information sur la nutrition, la santé et l’éducation des enfants; l’importance des examens pré et postnataux pour les femmes enceintes pour une grossesse sans risque; l’importance de déclarer son enfant à l’Etat civil; la gestion du budget familial; et l’inclusion productive, la résilience contre les chocs, et l’importance d’épargner et d’investir.
  • 2- Mettre en place les bases d’un Système de Filets Sociaux :

  • Pour la coordination et l’harmonisation des programmes et des actions ciblés aux familles pauvres et vulnérables.
  •  

    Pour + d'infos => Allez sur www.lisungi.org

    Réinsertion scolaire
    Fréquentation des CSI par les femmes enceintes et les femmes allaitantes