PARSEGD

Présentation :

Encore une année, peut-être moins, pour l’Unité de Coordination du Projet d’Appui à la réinsertion Socioéconomique des Groupes Défavorisés (PARSEGD) d’atteindre l’essentielles des missions à lui assignées par le Gouvernement et la Banque Africaine de Développement. Des missions qui renvoient toutes à l’objectif sectoriel d’un projet post conflit qui se doit de répondre aux pressions tous azimuts des populations vulnérables identifiées dans des zones dites à problèmes.

Encore une année, peut-être moins, le gouvernement va procéder à la réception définitive de ses 13 centres de santé intégrés (CSI) en cours de réhabilitation /construction dans les Départements du Pool (Odziba et Mbouabé-Léfini), des Plateaux (Etsouali, Ngo et Nsah), de la Bouenza (Loudima), du Kouilou (Louvoulou, Mvouti et Loémé Nagama) et de Brazzaville (Madibou, Maman Mboualé et Moussosso Djoué). Des CSI construits dans le même temps que les sièges des circonscriptions d’action sociale (CAS) à Brazzaville, et bientôt à Dolisie, Owando et Oyo. Des CSI et des CAS qui de par leur architecture viennent d’ apporter une touche particulière au dispositif actuel des ministères bénéficiaires, à savoir les affaires sociales et la santé. Car prévoir une maison d’astreinte pour un médecin évoluant dans un centre de santé intégré surtout de l’intérieur du pays, cela n’était possible qu’à l’époque coloniale ou jusqu’à un passé « congolais » lointain où les fonctionnaires de l’Etat étaient logés. Les équipements destinés à ces structures sont disponibles. A travers donc ces CSI et CAS, le PARSEGD amorce là son intégration dans la mise en œuvre de la politique du gouvernement consistant à améliorer les conditions de travail des agents de l’Etat et vise à assurer aux populations un meilleur accès aux services de santé de base.

Pour + d'infos => Allez sur www.parsegd.org

Le nouveau Task Manager du PARSEGD

Monsieur KOLOKOTA, c’est lui le nouveau TASK Manager du projet d’appui à la réinsertion socioéconomique des groupes défavorisés (PARSEGD). Il a été présenté le mardi 10 septembre 2013 à la partie nationale, dans le cadre de la mission de supervision qu’effectue la Banque Africaine de Développements à Brazzaville, du 09 au 15 septembre 2013.

Pavage des voiries de Brazzaville : Emilienne RAOUL déterminée à appuyer les femmes converties au concassage de la pierre à Kombé

Le 30 mars 2010 Madame Emilienne RAOUL, Ministre des Affaires Sociales, de l’Action Humanitaire et de la Solidarité a effectué une descente à la carrière de KOMBE pour échanger spécifiquement avec les femmes qui interviennent dans le filière de production de pavés de roche, dans le cadre de la mise en œuvre de la sous-composante 3.1 relative au pavage de certaines voiries de la ville de Brazzaville. ...